Etre Community Manager lors d’un ARG

Les Jeux en Réalité Alternée constituent une forme nouvelle de divertissement. Si l’on pense d’abord à l’aspect innovant de l’expérience offerte aux participants, le processus de création qu’ils impliquent est lui aussi révolutionnaire. La principale conséquence est l’apparition de nouveaux métiers.

Les ARG sont considérés comme les œuvres transmédia les plus abouties. Comme je le disais dans ma présentation, les dynamiques ludiques ont souvent été le moyen le plus simple de s’assurer de l’engagement du public et de la cohérence de l’expérience au travers d’une narration sur plusieurs médias. Depuis des années, les game designers de jeux vidéos conçoivent des aventures dont nous sommes les héros. Ils font prendre vie à des histoires. Les environnements synthétiques offrent de nombreuses possibilités d’immersion. Mais quand on parle de réalisme, on ne parle pas seulement de graphisme. L’intelligence artificielle y participe aussi beaucoup. (cf Natal). En effet, les interactions entre les personnages du jeu et les joueurs sont des facteurs importants d’immersion.

scout

Toujours garder le sourire by Geoff McGrath

Comme nous le développerons plus tard dans notre série sur les nouveaux métiers, l’équipe de Puppet Masters (les marionnettistes qui animent le jeu) a pour rôle de mener le jeu. LE CM sera en charge de guider la communauté et de « donner vie » à l’histoire sur les différents médias créés.

Le métier de CM ne date pas d’hier : toute personne qui a mené un groupe vers un objectif commun est un community manager. Il n’existe pas sans le groupe, et inversement. Comme nous le dit brillamment Seth Godin dans Tribes, We Need You To Lead Us. Les prêtres, les hommes politiques, dirigeants d’asso… tous des community managers. Selon Ami Jo Kim, une communauté est un groupe de personnes avec un centre d’intérêt/mission/but commun qui grâce à un lieu/moyen de communication dédié vont tisser des relations affectives fortes entre eux.

Tout le monde est un joueur potentiel d’ARG car les ils vont chercher les  joueurs dans leur environnement personnel, sur la route en rentrant du boulot, pendant la coupure pub, dans votre boite mail, sur Facebook, dans les magazines, à la radio et même dans rue. La vraie vie devient un jeu dont vous êtes un des personnages. C’est le principe du reality hacking. Le community manager (CM) est donc aussi un reality hacker.

Lors d’un ARG, le community manager a diverses missions :
– Mettre en ligne des différents éléments narratifs : ouverture blog, publication billets/vidéos/statuts, lignes téléphoniques ;
– Recruter de nouveaux membres sur les forums de sites spécialisés et identifier les communautés les plus sensibles à l’univers abordé ;
– Accueillir et intégrer les nouveaux entrants. Cela peut comprendre l’organisation d’évènements In Real Life ;
– Responsabiliser et valoriser les membres les plus investis en leur donnant des rôles et responsabilités dans le groupe ;
– Animer/modérer les forums, groupes Facebook et autres IRC ;
– Editorialiser le produit contenu par les joueurs (ou user-generated content) ;
Mais aussi pour les petites équipes , il peut porter d’autres casquettes :
– Chef de projet : gestion de la réalisation de sites webs, organisation d’événements, street marketing, happenings,
– Responsable des relations publiques,
– Graphiste, photographe,
– Acteur, etc…

Si le jeu est important, il pourra être assisté d’un Game Assistant qui aura pour rôle de :
– Jouer au jeu
– Aider les autres joueurs à trouver des réponses
– Modérer les discussions
– Faire les récapitulatifs des missions accomplies par la communauté et des meilleurs moment des joueurs

Dans la forme la plus pure des ARG, le community manager ne prendra pas la parole en publique. En effet, pour les joueurs les plus « hardcore », les puppet masters (les « marionnettistes » qui animent le jeu) ne doivent pas ou peu prendre contact avec les joueurs, ces derniers étant le moteur du déroulement du projet. L’équipe « derrière le rideau » n’a ainsi comme seul moyen de contrôle la mise en ligne des éléments narratifs.